Je suis...

> Julie, directrice de l'Office de Tourisme

> Depuis mai 2017

> J'ai 33 ans

Ma région de cœur :

Le Sud Ouest

Mon plat favori

Un confit de canard

Mon loisir préféré

L'équitation

Me contacter

06 73 50 81 83

julie.touya@aunis-maraispoitevin.com


Je fais...

Je suis basée au siège de l'office de tourisme  à Saint Sauveur d'Aunis. J'occupe mon poste de directrice depuis mai 2017.

 

Les missions liées à mon poste sont en réalité assez variées, certains travaux sont administratifs, j'ai aussi un rôle de représentation de la structure impliquant un relationnel important. Je suis le plus souvent sur le terrain, au téléphone ou derrière mon ordinateur.

 

En premier lieu, je suis force de proposition concernant la stratégie de la structure. Je propose au comité de direction (CODIR) une feuille de route. Il m'incombe de garantir la réalisation des objectifs fixés en m'appuyant pour cela sur une équipe de 8 personnes.

 

Le CODIR se réunit environ 6 fois par an, des commissions thématiques sont également organisées selon les besoins. En temps que directrice, je dois animer le CODIR, qui est constitué de 10 représentants professionnels et de 11 élus. L'animation de ces réunions impose la production de  différents documents : invitation, note de synthèse, présentation, délibération et compte rendu. C'est le CODIR qui va valider chaque décision stratégique de l'OT, le budget annuel par exemple y est débattu avant d'être voté. Entre ces réunions je communique très régulièrement avec la présidente et la vice présidente de l'OT qui sont impliquées bien au delà du seul suivi des CODIR.

 

Chaque année, je dois préparer le budget de l'OT qui doit être voté au mois de février. Je dois m'assurer de la stabilité de nos ressources et rechercher des financements extérieurs pour développer de nouveaux projets, notamment via des fonds régionaux ou européens. Toute l'année je réalise un suivi budgétaire et j'engage les dépenses en lien avec Paola. Du fait de son statut, l'OT est géré avec une comptabilité publique, ce qui demande une grande rigueur et des procédures spécifiques.

 

Je dois également m'assurer du bon fonctionnement général des bâtiments, du suivi des abonnements et engager les travaux d'entretien quand nécessaire.

 

Je représente la structure dans différentes démarches partenariales dont les actions coordonnées par le parc du Marais Poitevin ou par Charente Maritime Tourisme avec les autres offices de tourisme du 17. Par exemple tous les premiers mercredis de chaque mois, une réunion des directeurs d'office est organisé par CMT pour nous permettre de monter des actions collectives et de partager de l'information.

 

Je joue mon rôle de chef d'orchestre pour coordonner l'action de l'équipe tout au long de l'année. La gestion du personnel est complexifiée par la saisonnalité de notre activité et la répartition de mes collègues au sein de 3 lieux distants. Pour l'équipe, les horaires, jours de travail et même les lieux pendant la saison évoluent selon la période, ce qui donne beaucoup d'importance à la création des plannings que je dois réaliser. Nous organisons des réunions internes dès que possible pour faire avancer les projets de la structure et créer du lien. La gestion des ressources humaines comprend également la rédaction des fiches de poste, des contrats de travail et des déclarations liées, les recrutements, les entretiens individuels et de professionnalisation, la fixation des objectifs et le suivi courant.

 

Toute l'année je suis en veille sur la réglementation liée à la gestion du personnel puisque elle évolue régulièrement (salaires, convention collective, délégués du personnel...)

 

Enfin, je prends en main directement le suivi opérationnel de certaines de nos missions, comme par exemple le travail d'observation touristique locale, qui consiste à engager et analyser toutes les enquêtes et études nous permettant de mieux connaître nos clientèles et la consommation touristique du territoire. Sur cette mission, je travaille le plus souvent avec Madeleine.

 

En lien avec les collectivités locales sur lesquelles s'appuie l'OT, je participe parfois à la réflexion sur des projets de développement touristique. Par exemple j’accompagne la Cdc Aunis Atlantique dans sa réflexion pour la mise en place d'une politique d'accueil des clientèles cyclotouristes qui sont très nombreuses sur cette partie de notre territoire.